Mug shots n°5 – La Vendeuse de Câlins

La Saison des Neiges touchait à sa fin et il était temps pour Naah de repartir. Les Vendeurs de Câlins étaient les premiers marchands ambulants à reprendre la route. Après tout, comment la neige fondrait-elle sans la chaleur des câlins ? Et Naah était la meilleure Vendeuse de Câlins de toute la Sorciunauté et plus loin encore. Elle avait justement un gros stock de Câlins à livrer en Territoire Mantis avant de rejoindre l’Elkanah, puis l’Ubald.
Daimal, son Monobosse familier et véhicule de prédilection, chargé de bocaux à Câlins, Naah enfourcha sa monture, jeta un dernier sort de protection sur sa cargaison et se mit en marche. La route allait être longue et elle n’avait que deux semaines pour arriver à destination. Elle priait pour que Salimor, le Dieu de l’Air, lui vienne en aide et trouver un pont de Vent rapidement ; elle ne tenait pas à traverser tout le Désert de Sel de Minia à dos de Monobosse. Elle ne demandait pas forcément un pont d’Ouragan, mais elle serait reconnaissante pour un pont de Zéphyr. Le plus tôt arrivée à destination, le plus vite la neige fondrait et le plus vite elle pourrait commencer son second travail : la récolte de Souffles d’Amour, ingrédient indispensable à la création de Câlins.

Publicités

Semer des graines d'arc-en-ciel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s