NaNoWriMo : Jour 3 et 4

Pas de bilan hier pour cause de finissage tardif de quota journalier personnel (enfin, plutôt de palier à atteindre). Mais ce n’est pas pour autant que je n’ai rien fait. Juste je n’avais plus la force d’écrire le moindre mot après avoir sprinté toute le soirée.

Que dire donc de ce troisième jour de nanotage ?

J’ai atteint hier, peu après 1h du matin, les 35K. J’aurais voulu arriver à 38K pour bien faire, mais comme dit plus haut, je n’avais plus d’énergie. Et puis, j’avais quand même écrit plus de 13K dans la journée. De plus, une réponse Christine Boutin lors d’un débat télévisé m’avait mis·e hors de moi et m’avait complètement déprimé·e ; du coup, même si j’avais eu encore du courage pour nanoter, je ne crois pas que j’en aurais été mentalement capable.

Au programme de ce jour 3 :

  • encore et toujours mes dieux grecs (avec des mentions à certaines divinités égyptiennes, scandinaves ou hindou) et archanges. Raphaelle et Gabriel ont encore agi comme des gamins (à cause d’un morceau de chocolat)(d’ailleurs, j’ai appris dans un texte que Gabe sent et goûte le chocolat, lui-même). Et Hermès est enfin arrivé à ses fins ;
  • une liste de choses que j’aime ;
  • un dragon qui débarque et qui… qui n’a rien fait parce que j’ai pas réussi à continuer ce texte ;
  • toujours plus de Charlie/Sirius avec enfin, des premiers textes sur Agena mais ces textes ne peuvent pas tous être considérés comme faisant partis de mon canon, sachant qu’ils contredisent d’autres événements de mon plan – à savoir, j’ai tué Sirius alors qu’il devait survivre à la Bataille du Ministère – et de Draconem et Canis qui est la base de cette nouvelle fic – même si quelque peu transformé). Avec bien sûr Remus en featuring, ainsi que Lily et Severus et un caméo d’Alphie ;
  • une référence à Baudelaire ;
  • la suite des aventures de l’homme de métal et de sa petite mendiante/danseuse des rues.

***

Et maintenant, passons au bilan de la journée d’aujourd’hui. Au programme du quatrième jour, pas grand chose de plus que le troisième. Si ce n’est un manque d’inspiration flagrant, un mal de tête qui ne m’a pas quitté de la journée et des nausées. Beaucoup d’anxiété et de pression auto-infligée (et pas forcément méritée) ainsi qu’un peu trop de procrastination.

Mais surtout :

  • plusieurs tentatives d’écriture d’un texte qui s’est, au final, transformé en mini-poème semi-surréaliste ;
  • une rupture ;
  • des expressions françaises prises au pied de la lettre et de l’absurde ;
  • le retour d’Agena et Remus (beaucoup)(avec un peu d’Alphie à l’intérieur) ;
  • des vols-au-vent qui… et bien volent (et plein d’autres jeux de mots sur les petits fours et les canapés) et toujours plus d’absurde ;
  • un tueur à gage.

Et surtout…

J’AI PASSÉ LES 50K !!!

Publicités

Semer des graines d'arc-en-ciel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s